Alimentation du lapin – Comment nourrir votre lapin ?

Alimentation du lapin - Comment nourrir votre lapin

Les lapins possèdent un grand tractus gastro-intestinal grâce auquel ils peuvent ingérer beaucoup de nourriture et métaboliser des aliments très fibreux. Alimentation du lapin, Ils doivent disposer en permanence d’eau fraîche et d’aliments riches en fibres. Le vieux foin, séché au sol est, pour eux, un fourrage de base idéal. De plus, il leur permet de s’occuper.

Le lapin dont l’estomac est monogastrique, métabolise moins bien le fourrage grossier que les ruminants. De ce fait, il a besoin d’apports additionnels de substances nutritives et actives pour rester en parfaite santé.

Alimentation du lapin – Les besoins nutritionnels

Les besoins nutritionnels des lapins sont les suivants:

Les besoins en eau:

Il faut veiller à la qualité de l’eau, car si l’eau est sale, même si le lapin a soif, il ne boit pas. Il faut prévoir en moyenne:

  • 0,2 L d’eau/jour/lapin en engraissement;
  • 0,5 L d’eau/jour/mâle reproducteur;
  • 0,6 L d’eau/jour/lapine;
  • 1 à 1,5L d’eau/jour/lapine et sa portée.

Si l’eau est souillée, on peut la désinfecter en y ajoutant de l’eau de javel à raison de 20 ml pour 100 l d’eau.

Les besoins en énergie:

Les besoins en énergie sont estimés entre 2 200 et 2 650 Kcal/kg pour le lapin. Pour couvrir les besoins, les sources d’énergie suivantes sont utilisées: le maïs, le mil, le sorgho, le manioc râpé, la patate douce, etc..

Les besoins en cellulose:

Le tube digestif du lapin a besoin de cellulose pour bien fonctionner. Son aliment doit comporter environ 14% de cellulose. La cellulose est surtout apportée par les fourrages lignifiés.

Les besoins en protéine:

Le lapin a besoin d’un taux de protéine d’environ 17% dans sa ration alimentaire pour assurer la constitution de son propre corps, sa croissance et sa production. Les matières premières suivantes sont très riches en protéine: soja grain torréfié, tourteau de soja, tourteau de coton, tourteau de palmiste.

Les besoins en minéraux et vitamines:

Les vitamines et les sels minéraux sont indispensables au fonctionnement et à la constitution de l’organisme. Ils entrent dans la constitution des os et du lait et favorisent une bonne santé des animaux. On les retrouve surtout dans le sel de cuisine, la coquille d’huître, le phosphate bicalcique et les fourrages.
Ces divers besoins sont couverts par un apport d’eau et par des aliments composés qui sont disponibles sur le marché.

Le choix des aliments

Pour un petit élevage

Les éleveurs peuvent nourrir leurs lapins avec des fourrages variés en quantité suffisante. Ils doivent apporter un complément alimentaire sous forme de matière première en mélange ou non. Il existe plus de 32 fourrages que le lapin peut consommer

Pour un élevage à caractère commercial

Lorsque le cheptel devient plus important, l’éleveur doit plutôt distribuer en grande quantité un aliment composé et équilibré sous forme granulée et un peu d’herbe comme complément si nécessaire.

Quelques fourrages d’alimentation du lapin:

alimentation du lapin
alimentation du lapin
alimentation du lapin
alimentation du lapin
alimentation du lapin
alimentation du lapin

La ration alimentaire

La ration alimentaire est la quantité journalière d’aliment consommé par un lapin pour assurer ses besoins. Un élevage commercial est rentable si les dépenses en aliment représentent à peu près 65% des dépenses de production. La quantité d’aliment à distribuer à un lapin par jour est la suivante:

  • lapin reproducteur mâle: 120 à 150g/jour en fonction de son format et de la température;
  • lapine: 150 à 300 g/jour suivant le stade physiologique (vide ou gestante ou allaitante ou gestante + allaitante);
  • lapereau en engraissement: 100 g/jour en moyenne.

Les déjections en production de lapin

Les déjections de lapin sont recueillies dans des fosses semi-profondes. Pour les élevages de petites tailles, il n’est pas indispensable de créer des fosses pour recueillir les déjections. En revanche, pour les élevages de grandes tailles, il est recommandé d’aménager des fosses de 1 m de profondeur. Ces fosses sont de préférence étayées par des murets en ciment pour éviter les éboulements.

Voir aussi:

Comment faire Réussir l’élevage de lapin ? Guide pratique…